serrure forcée, remplacement de serrure

Serrure forcée ou fracturée : Quelle procédure suivre ?

Il peut arriver que vous vous retrouviez confronté à une serrure forcée ou fracturée. Il ne sert cependant à rien de paniquer car, il existe des solutions pour venir à bout de ce problème et quelques règles à suivre pour déclarer cette effraction dans les plus brefs délais.

Quelles sont les obligations du locataire et du propriétaire ?

Si vous êtes locataire du logement où votre serrure a été fracturée, vous avez certaines obligations à respecter et cela est aussi valable pour le propriétaire.

  • Toutes les obligations du propriétaire
  • Il doit fournir au locataire un logement en bon état d’usage et sans qu’il ne doive réaliser de gros travaux
  • Il se doit aussi d’entretenir le logement en y réalisant les différentes réparations nécessaires dans le but d’assurer le confort de son locataire
  • Il est responsable des dégradations et des pertes enregistrées durant toute la durée de son contrat de location. Sauf s’il arrive à prouver qu’il n’en est pas responsable et qu’elles sont dues à cause d’une tierce personne
  • Il se doit de régler tous les frais qui sont liés à l’entretien de son domicile et doit prendre en charge toutes les réparations locatives sauf si celles-ci sont provoquées par un vice de construction ou par l’usure

Que faire en cas d’effraction de votre serrure sur votre porte d’entrée ?

En conformité avec les lois en vigueur, le locataire ne doit absolument pas assumer les frais qui peuvent être liés à la réparation de la serrure. C’est donc au propriétaire de prendre en charge ces réparations sans attendre pour assurer la sécurité de son locataire. Cependant, le locataire se doit d’être bien vigilant et de fermer correctement sa porte d’entrée lorsqu’il doit s’absenter.

Le propriétaire doit contacter sans perdre de temps un serrurier professionnel afin que celui-ci réalise les réparations qui sont nécessaires pour changer la serrure. Il pourra d’ailleurs poser un modèle plus robuste.

Quelle procédure au niveau de l’assurance ?

Toujours en suivant les lois, le bailleur doit avoir une assurance pour pouvoir couvrir ce type d’effraction. Si votre serrure a été  vandalisée ou forcée, vous devrez donc en informer votre propriétaire afin de lui demander de contacter un serrurier ou qu’il vous autorise à le contacter vous-même. Cette démarche est importante puisqu’elle assurera votre sécurité mais aussi celle de votre logement. Il est aussi important de demander à ce professionnel de la serrurerie de noter sur le rapport d’intervention que la serrure de votre porte d’entrée a été forcée suite à une effraction de domicile. Cela vous permettra de pouvoir bénéficier sans problèmes des avantages de l’assurance que vous avez contractée. Vous devrez enfin vous rendre au commissariat le plus proche de chez vous pour porter plainte.

Par la suite, le bailleur sera dans l’obligation de prendre en charge charge tous les frais liés à cette effraction et devra faire intervenir sa propre assurance.

En conclusion : Si vous avez été victime d’une effraction à votre domicile et que vous êtes locataire : vous devrez en premier lieu tout de suite en informer votre propriétaire. Cela doit être fait rapidement pour que l’assurance couvre sans problème l’effraction et surtout pour pouvoir faire appel à un serrurier professionnel qui assurera la meilleure sécurité à votre logement.

Tout faire pour améliorer la sécurité de votre porte d’entrée

Après cette effraction, il est conseillé de penser à améliorer la sécurité de votre porte d’entrée et de votre logement en globalité. Vous pourrez demander conseil à un serrurier de confiance pour mettre en place une porte blindée ou encore une serrure multipoints. Vous pourrez aussi opter pour un système d’alarme efficace pour détecter toute présence suspecte. N’hésitez pas non plus à en parler à votre propriétaire afin qu’il fasse le nécessaire pour sécuriser au mieux votre domicile. Il devra faire le nécessaire pour assurer votre confort en répondant à toutes les normes de sécurité en vigueur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *